7e livre
de la Collection Parchemin.
524 pages
25 €
Frais de port actuels en sus : 7,90 €
Présentation officielle de l’ouvrage :
Samedi 9 juillet 2016 à 10 h
Médiathèque d'Audruicq
Ouverte à tous
Formé de la ville d’Audruicq, du bourg de Zutkerque et des villages de Nortkerque et de Polincove, le pays de Brédenarde « ce bon pays fertile où il y avoit moult de biens » était autrefois bien circonscrit, mais modeste en importance. Il ne cessa d’être convoité par ses voisins.
Création des comtes de Guînes, il fut tour à tour anglais, artésien, bourguignon.
A l’époque de notre terrier, intégré au bailliage de Saint-Omer, il venait d’échoir à Philippe II d’Espagne, souverain des Pays-Bas, après avoir été longtemps confié à des officiers bourguignons soupçonnés de l’avoir quelque peu amputé.
La Chambre des Comptes de Lille députa un officier chargé d’éclairer la situation particulière, politique et économique, de ce petit pays, grâce à la rédaction d'un gros registre comptable appelé terrier, recensant toutes les sources de revenus : champarts, locations de terres, affermages, droits seigneuriaux, amendes et confiscations, et frais divers.
Voici l’édition complète, en français de l'époque, de cet important document. Le texte transcrit est enrichi d’une introduction contextuelle, d'une présentation historique de chacun des quatre lieux, d'un glossaire et d’un index de près de 450 toponymes et 2200 patronymes.
Audruicq et le Pays de Brédenarde en 1567
 
d'Isabelle CLAUZEL et Alain HONVAULT